Université Libre de Bruxelles

Intra[lettre] n° 56
14/06/2006



Travail en période de canicule

n accord avec les Autorités, le SIPP et le DRH gèrent une cellule Canicule afin de répondre de manière structurée aux effets de la chaleur d'été pouvant entraîner des conditions de travail pénibles. Toutes les infos. [suite]




ARTketing, des experts au secours de la culture
ARTketing, Centre européen d'excellence en marketing des arts et de la culture propose un "plan de sauvetage" de la culture et ses services à la communauté universitaire. [suite]

Travail en solitaire - Procédure
Un rappel du SIPP à propos du Règlement général pour la protection du travail, plus particulièrement du travail en solitaire et des procédures à suivre. [suite]

Périodes de chauffage
Comme chaque année, les chauffages seront arrêtés jusqu'au 1er septembre afin de procéder aux entretiens et inspections nécessaires. [suite]

Master européen conjoint en spectacle vivant
Lancé en 2005-2006, le Master européen conjoint en spectacle vivant bouge : séminaire international, nouvelles initiatives et nouvelles perspectives. [suite]

Un master en sciences des religions et de la laïcité
Un master en sciences des religions et de la laïcité remplacera les DEA et DEC en étude des religions, à partir des années académiques 2005-2006 et 2006-2007. [suite]

Nominations et récompenses à l'ULB
Voici les nominations, distinctions, prix et autres récompenses reçus par l'ULB et ses membres qui nous sont parvenus. [suite]




Travail en période de canicule

En accord avec les Autorités, le SIPP et le DRH gèrent une cellule Canicule afin de répondre de manière structurée aux effets de la chaleur d'été pouvant entraîner des conditions de travail pénibles. Les règles énoncées ci-dessous ne se substituent pas à l'article 64 du RGPT (Règlement général pour la protection du travail) qui reste la référence. L'objectif est d'offrir au personnel une écoute structurée en cas de problème et d'y apporter une réponse rapide et souple.

Que faire en cas de forte chaleur ?

Le SIPP est à votre disposition pour évaluer les conditions de travail par temps de forte chaleur et fera rapport au DRH. Il répondra à votre demande le plus rapidement possible, quel que soit le campus. Vous pouvez également faire appel à la Médecine du Travail qui travaille en collaboration avec le SIPP.

Si les conditions de travail dues à la chaleur sont évaluées comme incompatibles avec le travail à fournir dans les locaux habituels, le DRH en informera les autorités qui déclencheront le plan Canicule. Elles autoriseront le personnel en contact avec lesdites chaleurs à quitter le lieu de travail à partir de 15h au lieu de l'heure habituelle de fin de prestation journalière. Cette mesure sera annoncée par voie de mail à la communauté universitaire, spécifiera quels campus sont concernés et quelle est la durée de la mesure.

Cette mesure est générale, quels que soient les horaires personnels des agents. En d'autres termes, les agents bénéficiant d'horaires concentrés sur la matinée ou encore de mi-temps, ne pourront revendiquer une quelconque compensation du fait que la mesure n'a pas le même effet pour eux que pour les agents prestant leur temps de travail aux heures habituelles.

Les agents travaillant dans des locaux climatisés ne sont pas visés par la mesure, ceux-ci ne souffrant pas de la chaleur excessive.

Dans les cas où le service nécessite de façon impérieuse une présence au-delà de 15h (service au public par exemple), le Département des infrastructures (Service technique du campus concerné) mettra à la disposition dudit service un système de réfrigération mobile. Toutefois, il est demandé de ne faire usage de cette possibilité que dans des cas très limités. Ces machines peuvent en effet avoir une incidence sur la facturation générale de l'électricité vu leur consommation, elles sont particulièrement anti-écologiques et nécessitent le refoulement de l'air chaud. La mise à disposition d'un tel système est par ailleurs supportée financièrement par le service demandeur.

Conseils au chef de service en cas de plan Canicule

Le chef de service sera responsable de s'assurer que tous les agents sont informés de la mise en œuvre du plan Canicule. Pour le personnel devant impérativement prester au-delà de 15h (échéance incontournable, accueil au public, etc.), il est demandé au chef de service : d'évaluer dans quelle mesure le travail ne peut pas démarrer le matin plus tôt que d'habitude ; de s'efforcer de mettre en place un système de tournante de telle sorte que les agents concernés puissent, un jour sur deux, bénéficier de la mesure du plan Canicule et donc quitter à 15h ; de distribuer de façon régulière des boissons fraîches aux agents.

Pour toute question : Service interne de prévention et protection au travail, 02 650 20 19, sipp.ulb@ulb.ac.be





ARTketing, des experts au secours de la culture

Le monde de la culture est en danger : il manque de savoir-faire en gestion stratégique et marketing, la concurrence est rude, l'Internet est sous-utilisé, il manque d'ambition et de compétences dans la recherche professionnelle de fonds privés. ARTketing, Centre européen d'excellence en marketing des arts et de la culture, interpelle les pouvoirs publics et les mécènes privés pour agir en faveur de la professionnalisation de la culture francophone en Belgique.

ARTketing propose un "plan de sauvetage" de la culture en créant un fonds de soutien à la consultance en stratégie et marketing culturel, en sélectionnant des experts agréés de qualité pour assister les gestionnaires de la culture et en créant un grand Centre de Communication Culturelle.

ARTketing fait partie de la Solvay Business School de l'ULB. Fondé il y a quatre ans par le professeur Jean-Pierre Baeyens, il est le premier pôle d'excellence académique en marketing des arts et de la culture en Europe. Rattaché à l'ULB et partie intégrante d'une des meilleures écoles de gestion européennes, il allie rigueur scientifique et esprit entrepreneurial.

Sa mission consiste à encourager et favoriser la professionnalisation de la gestion d'institutions culturelles moyennant la formulation et la mise en place de stratégies marketing et l'utilisation efficace de techniques marketing. De plus, ARTketing tend à contribuer activement à la démocratisation de l'art et de la culture, notamment en privilégiant une culture de partage avec le public.

Les services proposées par le centre sont : des études stratégiques, recherche appliquée et enquêtes, des activités de sensibilisation et des activités de valorisation académique et recherche fondamentale.

Infos et références: http://www.solvay.edu/artketing


Travail en solitaire - Procédure

L'article 54ter du RGPT (Règlement général pour la protection du travail) stipule que : "Tout travailleur occupé isolément dispose de moyens d'alarme appropriés aux circonstances. Aucun travail à effectuer dans des conditions dangereuses ne doit être confié à un travailleur isolé. La présence d'une autre personne susceptible de donner rapidement l'alarme est nécessaire".

À l'ULB, la procédure à suivre est la suivante :

- Prévenir votre chef de service et obtenir son autorisation écrite, l'adresser à la Surveillance générale et garder une copie avec soi.

- Vous assurer d'avoir un appareil téléphonique à proximité du lieu de votre travail afin de pouvoir former le numéro d'urgence ("7" pour les campus du Solbosch, de la Plaine, de Gosselies, de Parentville ; "22" pour le campus d'ULB-Erasme et le "100" pour les autres campus) en cas de besoin.

Toute occupation des locaux en dehors des heures habituelles doit être communiquée 48 h à l'avance à la Surveillance générale (tél. Solbosch : 02 650 32 02 ou 02 650 26 09 - Fax : 02 650 20 40) et confirmée par écrit.

Le Service interne pour la protection et la prévention au travail.


Périodes de chauffage

La règle généralement suivie en matière de chauffage sur le campus du Solbosch est un arrêt des chauffages au 1er mai pour une remise en route au 1er septembre. Cette année, au vu des conditions météo, le Département des infrastructures a reporté l'arrêt de trois semaines, c'est-à-dire la durée maximale possible.

Voici un bref relevé de ce qu'il convient de faire pendant la période d'arrêt qui comprend un mois de congé : tarage des soupapes (sécurité des réseaux), opération qui prend six semaines ; ramonage des chaudières obligatoire ; présentation de l'intérieur des chaudières à un organisme agréé après vidanges des circuits ; entretien des vannes ; coordination avec les travaux d'aménagement demandant des coupures de chauffage.

Le planning des sociétés extérieures qui doivent intervenir est extrêmement chargé, d'autres entreprises étant confrontées aux mêmes problèmes.

Le campus de la Plaine qui reçoit les calories de la VUB n'est pas soumis aux mêmes règles. En effet, la VUB a construit un réseau d'été et un réseau d'hiver, notamment pour permettre le fonctionnement de la piscine toute l'année. Ils sont actuellement chauffés sur le réseau d'été alimenté par des chaudières différentes.

Le Département des infrastructures (contact : dvantilt@admin.ulb.ac.be)


Master européen conjoint en spectacle vivant

On s'en souvient, l'ULB a lancé en 2005-2006 un master conjoint réunissant plusieurs Universités européennes et proposant une formation intégrant des spécialisations internationales en théâtre, danse, opéra, cirque et arts de la rue.

La première édition du séminaire international organisé par l'ULB (département Information et Communication, filière spectacle vivant) en collaboration avec l'Université de La Coruna (Espagne) s'est tenue du 6 au 18 février.

Cet atelier intensif avait pour objectif de réunir professeurs et étudiants des Universités partenaires autour d'un projet créatif commun : celui des identités au travers de la tragédie. Durant dix jours, la rencontre alliait une partie théorique (cours, conférences et tables rondes) et une partie pratique (atelier d'expression corporelle et de mise en scène portant sur la théâtralisation de la mort), ainsi que des représentations. Le séminaire a été suivi par une quarantaine d'étudiants provenant des universités partenaires du master conjoint (Berlin, Bologne, Bruxelles, Caen, Copenhague, Francfort, Helsinki, La Coruna, Paris, Perugia, Séville, Stockholm et Thessalonique).

Le succès remporté prouve à quel point l'internationalisation des formations apporte une valeur ajoutée académique et humaine. Une deuxième édition est d'ores et déjà prévue au même endroit pour février 2007.

Le master conjoint intègre par ailleurs dès 2006-2007 de nouvelles initiatives : une université d'été à Avignon durant le Festival et une coparticipation aux ateliers créatifs de la Mousson d'été, en collaboration avec l'Université de Metz.

Le curriculum de la finalité Spectacle vivant s'enrichit également de nouvelles perspectives fondées sur des contacts plus étroits encore avec le monde de la scène : un atelier de mise en jeu en partenariat avec le Conservatoire dès la première année de Master, des conventions avec les théâtres en vue d'organiser certains cours en plateau et une participation à Campus Opéra permettant d'intégrer les représentations d'opéra au cursus.

Infos : spectaclevivant@ulb.ac.be


Un master en sciences des religions et de la laïcité

Fondé en 1965 et connu sous l'appellation Institut d'étude des religions et de la laïcité, ce programme a été pionnier dans le domaine de l'étude critique des religions. Ces enseignements sont aujourd'hui intégrés au sein du Département de philosophie et de sciences des religions, sous la forme d'une maîtrise en sciences des religions et de la laïcité.

L'actualité montre que le phénomène religieux imprègne encore aujourd'hui la société, les mentalités et les pensées contemporaines. Mieux le comprendre, c'est mieux comprendre notre monde. S'attacher à la compréhension des phénomènes religieux et spirituels peut donc se révéler, du point de vue culturel et pédagogique, un investissement d'avenir. Ce master en sciences des religions et de la laïcité remplace donc les DEA et DEC en étude des religions, à partir des années académiques 2005-2006 et 2006-2007.

Il proposera une étude systématique et comparée du phénomène religieux et permettra d'acquérir une formation scientifique en étude des religions en se basant sur les outils classiques des sciences humaines. La formation s'appuiera sur les notions de libre pensée et de libre examen et dépassera l'horizon religieux traditionnel pour aborder les questions de la sécularisation de la société, des églises dites émergentes, des spiritualités. L'objectif est de permettre aux étudiants d'acquérir une connaissance du champ des religions et de l'humanisme et de se spécialiser dans les disciplines clés du domaine. Des questions touchant l'humanisme en général seront étudiées et feront l'objet de recherches spécifiques, notamment sous la forme de journées d'études.


Nominations et récompenses à l'ULB

Pierre Gaspard reçoit le prix Francqui 2006

« La récompense prestigieuse que j’ai l’honneur et le privilège de recevoir est pour moi un signe très fort de l’importance croissante de la physique statistique et de la science du non-linéaire pour comprendre et éventuellement contrôler la complexité des systèmes naturels ». C’est en ces termes que le professeur Pierre Gaspard a reçu hier, le mardi 13 juin, le prix scientifique Francqui 2006, décerné par le Roi Albert. Ce prix récompense les efforts de Pierre Gaspard dans le cadre de ses travaux au Centre interdisciplinaire de phénomènes non-linéaires et de systèmes complexes (Cenoli) de la Faculté des sciences. Des travaux qui ont permis d’accroître la connaissance de la théorie du chaos de manière à expliquer les lois générales et fondamentales en physique classique et quantique. Plus de détails sur cette récompense dans notre prochaine édition.

Dictionnaire des femmes belges, XIXe et XXe siècles

Ce 8 mai, l'Académie royale de Belgique a décerné le prix Arthur Merghelynck au comité de rédaction du "Dictionnaire des femmes belges. XIXe et XXe siècles", comité composé de Éliane Gubin, Catherine Jacques, Valérie Piette et Jean Puissant, avec la collaboration de Marie-Sylvie Dupont-Bouchat (UCL) et Jean-Pierre Nandrin (FUSL/ULB).

Ce dictionnaire propose plus de 400 biographies de femmes, aujourd'hui presque toutes décédées, qui illustrent leur place et leur influence dans les secteurs les plus divers. Arts, politique, sports, sciences, philanthropie… elles ont mené des existences étonnantes, parfois surprenantes, voire dérangeantes. Chacune a marqué, à sa manière, son domaine et son temps mais beaucoup sont tombées injustement dans l'oubli, alors que, sans elles, la société belge ne serait pas ce qu'elle est. Or, que sait-on des chemins multiples qu'elles ont suivis pour affirmer leur talent, leur créativité, leur professionnalisme ? Les sortir enfin de l'ombre, c'est rendre la société contemporaine plus intelligible pour tous.

L'ouvrage se lit à la manière d'un itinéraire personnalisé qui retrace la marche vers l'égalité des sexes et met en lumière le dynamisme impressionnant des femmes. Couplé à une Encyclopédie de l'histoire des femmes en Belgique. XIXe et XXe siècles, publiée à sa suite, il représente une contribution originale et rappelle avec force que l'histoire est faite par les hommes mais aussi par les femmes.

Khalid Sekkat, membre de l'Académie royale des sciences et technologies du Maroc

Khalid Sekkat, professeur ordinaire (Faculté des sciences sociales, politiques et économiques), a été élu membre de l'Académie royale des sciences et technologies du Maroc. Cette Académie, nouvellement créée, a pour mission de développer la recherche scientifique et technologique au Maroc. En vertu de son statut légal, elle est composée paritairement de scientifiques marocains et étrangers.

La sélection des premiers académiciens a été opérée par une commission de fondation respectant la même parité et composée de scientifiques de haut niveau. Parmi eux, on compte, par exemple, les présidents des Académies française et espagnole des sciences. Après le vote de la Commission, les noms des élus ont été soumis à l'approbation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a reçu les académiciens le 18 mai pour l'installation officielle de l'Académie.

IMI : bourse Marie Curie European Re-Integration

Fabienne Willems et David Vermijlen se sont vus attribuer un "Marie Curie Re-Integration Grant" pour mener à bien un projet sur l'activation des cellules dendritiques du nouveau-né. Cette subvention permet le retour en Belgique de David Vermijlen à l'issue de son séjour post-doctoral dans le laboratoire du professeur Adrian Hayday au Département d'immunologie Peter Gorer, King's College, Londres (UK).

IMI : Prix de l'Académie royale belge de médecine attribué à Stanislas Goriely

Stanislas Goriely, chargé de recherche au FNRS, recevra le prix Alvarengha de Piauhy de l'Académie royale belge de médecine. Stanislas Goriely a récemment identifié avec Ezra Aksoy, Valentina Albarani, Muriel Nguyen, Dominique Dewit et Fabienne Willems une des bases moléculaires de l'immaturité du système immunitaire chez le nouveau-né. Cette découverte pourrait conduire au développement de nouvelles stratégies vaccinales et de nouveaux médicaments anti-allergiques.



En quelques lignes

Bahar Kimyongür
La motion suivante, adoptée à l'unanimité lors du Conseil d'administration du 22 mai 2006, concerne la situation de Bahar Kimyongür, ressortissant belge et diplômé de l'ULB. Elle a été envoyée le 31 mai au Premier ministre, ainsi qu'aux ministre des affaires étrangères, ministre de l'intérieur et ministre de la justice. "L'Université libre de Bruxelles demande au gouvernement belge de protéger son ressortissant, Bahar Kimyongür, diplômé de l'ULB, actuellement incarcéré aux Pays-Bas, afin qu'il ne soit pas extradé vers la Turquie mais rapatrié vers notre pays".



Hommage à Radu Balescu
Le 1er juin, l'ULB a perdu un de ses éminents professeurs, attaché à notre Maison depuis près de 50 ans. Né en 1932 en Roumanie, Radu Balescu avait rejoint l'ULB en tant qu'étudiant en 1950 et il fut engagé comme assistant au Service de physique théorique et mathématique en 1957. Il a ensuite poursuivi sa carrière à la Faculté des sciences, en tant que professeur de physique et chercheur à l'Unité de recherche en physique statique et des plasmas. Son travail fut couronné par plusieurs récompenses dont le prestigieux prix Francqui en physique théorique en 1970 et le prix Hannes Alfvèn décerné par la Société européenne de physique en 2000. Radu Balescu était également, entre autres, membre de la Classe des sciences de l'Académie royale de Belgique



Seth dévoilé
Si dans la mythologie égyptienne les dieux sont associés à des figures animales, il en est un qui, jusqu'ici, semblait vouloir échapper à la règle : Seth. Dépassant l'idée selon laquelle le dieu égyptien Seth ne ressemblerait à aucun animal réel, Pierre de Maret, anthropologue et recteur de l'ULB, a fait une découverte. En 2003, lors d'un voyage, alors qu'il examinait les représentations animalières du panthéon égyptien, il fut frappé par la ressemblance entre Seth et l'oryctérope, curieux animal nocturne d'Afrique subsaharienne qu'il avait déjà étudié. Depuis, Pierre de Maret s'est documenté et a mené des recherches. Il vient de publier un article à ce sujet dans le bulletin de l'Institut français d'archéologie orientale (BIFAO) n°105, prouvant ainsi que l'oryctérope a bien inspiré la mythologie égyptienne. Résumé de l'article (en anglais) : www.ifao.egnet.net/doc/ Publications/Sommaires/ If946.pdf



Premier rallye vélo de l'UAE
Les jeunes administrateurs de l'UAE, la Régionale d'Ath et l'AphaBr vous invitent à participer au premier rallye vélo de l'UAE ce 24 juin dans la région d'Ath. Le parcours d'une vingtaine de kilomètres, accessible aux enfants, vous fera découvrir la gastronomie, la culture et le patrimoine de cette région. Un barbecue clôturera cette journée. Possibilité de louer des vélos sur place (à préciser lors de l'inscription). Possibilité de nous rejoindre soit pour le rallye, soit pour le barbecue, soit pour tout. Prix (hors location vélo) pour le barbecue avec boissons comprises : 20 euros pour les étudiants, les membres UAE et conjoints ; 25 euros pour les non membres ; 10 euros pour les enfants de 7 à 14 ans. Gratuit pour les enfants en dessous de 7 ans. Inscription obligatoire avant le 21 juin auprès du secrétariat de l'UAE : uae@ulb.ac.be. Infos : Vincent Vandamme, vincent.vandamme@cardinal.com ; Arnaud Tinlot, a.tinlot@skynet.be ; uae@ulb.ac.be



DHC moldave pour Pierre de Maret
Parmi les grades honorifiques attribués par les Universités, le titre de docteur honoris causa (DHC) récompense les personnalités académiques dont l'engagement et les actions s'inscrivent dans l'esprit de l'Université. Dans le cadre d'une mission avec Jacques Brotchi, chef du Service de neurochirurgie de l'Hôpital Erasme et Elie Cogan, chef du Service de médecine interne générale de l'Hôpital Erasme et doyen de la Faculté de médecine, Pierre de Maret, recteur de l'ULB, s'est vu remettre les insignes de DHC de l'Université d'État de médecine et de pharmacie "Nicolae Testemitanu" à Chisinau en Moldavie.



Livres à 1 euro
Le Service des dons et échanges organise, le 23 juin de 10 h à 18 h, dans le hall de l'Institut de sociologie, une vente de livres à 1 euro. Une bonne occasion de préparer vos vacances en achetant à petits prix ces livres qui vous divertiront à la plage comme à la montagne. Infos : 02 650 24 23.



Éveil au milieu naturel
L'asbl "Éveil et sensibilisation au milieu naturel", au Muséum de zoologie et d'anthropologie de l'ULB, organise des stages d'été destinés à faire découvrir aux enfants la richesse de la faune et de la flore, à leur en définir l'importance et à leur apprendre la façon de les protéger. Trois thèmes sont proposés cette année : du 10 au 14 juillet, "La descendance des trilobites" ; du 24 au 28 juillet, "La mer" et du 21 au 25 août "La communication chez les animaux". Les stages sont réservés aux enfants de 7 à 11 ans. Prix: 100 euros par enfant (à verser sur le compte n° 310-1727926-54). Maximum 10 enfants par stage. Infos : Laurence Piraux, 02 650 36 78, lpiraux@ulb.ac.be ou Viviane Desmet, vdesmet@ulb.ac.be



Romans d'été
Un essuie sur une plage, une chaise longue en terrasse, une banquette de train, une salle d'attente d'aéroport ou simplement un coussin moelleux, à la maison… et le temps qui passe, rythmé seulement par les chapitres d'un roman. Les Presses universitaires de Bruxelles s'adressent directement aux "voyageurs en quête d'auteur" pour leur proposer 15% de réduction sur les collections Livre de Poche, J'ai lu et Pocket. Que l'on voyage au propre ou au figuré, que serait l'été sans roman ? Du 1er juin au 14 juillet. Presses universitaires de Bruxelles, 42 avenue Paul Héger à 1050 Bruxelles. Infos : www.ulb.ac.be/ulb/pub



Bourse des sports
Dans le cadre de la 12e Bourse des sports, action de sensibilisation sportive et éducative qui rassemblera environ 1200 enfants sur le campus du Solbosch le 27 juin, les parkings Janson et Constructions civiles seront occupés les 26 et 27 juin. Le parking Sociologie restera toutefois accessible par l'avenue Jeanne. Des avis seront placés sur les pare-brises durant la semaine précédente afin de prévenir les utilisateurs.



Fête de la musique : à l'hôpital aussi
S'intégrant dans le cadre des soins dépassant les thérapies médicamenteuses, la musique joue un rôle dans la guérison : elle remplit l'espace et le temps, procurant rêve et évasion à ceux qui restent loin de chez eux dans leur chambre d'hôpital. Sous le thème des "Lieux insolites", la fête de la musique 2006 n'oubliera pas les personnes hospitalisées : puisque que les malades ne peuvent se rendre aux concerts, chanteurs et musiciens viendront à eux. Ainsi, Christian Merveille se rendra à au CHU Saint Pierre et chantera également avec Marka pour les malades de l'Hôpital Erasme le 22 juin. Ce même jour, une chorale d'enfants offrira un moment musical aux patients de l'Institut Jules Bordet. Paul Monville et Jacques Delvaux gratteront leur guitare pour les jeunes patients de l'Hôpital des enfants Reine Fabiola le 23 juin. Infos : www.fetedelamusique.be/ download/pgm.pdf (pages 41 à 44).



Activités ASPUB en juin
Voici le programme de l'Association sportive du personnel de l'ULB pour le mois de juin. Le 17 juin, une promenade : Wéris et la vallée des Menhirs (20,2 km), promenade à l'assaut du seul col belge (370 m). Contact : JP Charlier (jpcharlier@admin.ulb.ac.be). Le 18 juin, à vélo dans la ville : avec Provélo, Art Nouveau à Ixelles et Saint Gilles, pré inscription obligatoire, priorité aux membres. Contact : JP Charlier (jpcharlier@admin.ulb.ac.be). Infos : www.ulb.ac.be/docs/aspub/ activites_13.html, www.ulb.ac.be/docs/aspub/ index.html, ASPUB@admin.ulb.ac.be



Aéronautique : accord de coopération
Afin d'améliorer l'offre d'enseignement en ingénierie aéronautique à Bruxelles, un accord de coopération intitulé "Aeronautical engineering education in Brussels" a été signé par l'École royale militaire (ERM), la Haute école Paul-Henri Spaak (HEPS), la VUB et l'ULB. Dès septembre 2006, des cours communs dispensés en anglais seront proposés aux étudiants, leur permettant ainsi d'obtenir, au terme de leur cursus, le grade de master ingénieur mécanicien option aéronautique. Le 16 juin, Philippe Vincke, doyen de la Faculté des sciences appliquées de l'ULB organisera une cérémonie académique marquant le lancement de cet accord de coopération. Infos : Carmen Alonso (secrétariat de la Faculté des sciences appliquées), 02 650 40 93.



Bruxelles néo-classique
Le patrimoine architectural néo-classique bruxellois comporte plusieurs ensembles exceptionnels qui restent assez méconnus du grand public. Pourtant, ce style a marqué l'histoire urbanistique et artistique de la ville. Pour découvrir ou redécouvrir ces richesses des promenades dans le quartier de La Monnaie (24 juin), du Grand-Hospice (8 juillet) et sur les boulevards extérieurs (29 juillet et 19 août) sont proposées cet été sous la conduite de Christophe Loir. Ce chercheur au Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Histoire de Bruxelles (CIRHIBRU) et au sein du Groupe d'étude du XVIIIe siècle de l'ULB enrichira sa visite par la présentation des dernières découvertes. Prix : 5 euros. Réservation : 02 227 34 00. Infos : www.cfc-editions.be/SiteResources/Data/ Templates/1Template1.asp?DocID= 59&v1ID=&RevID=& namePage=&pageParent



MEUS, nouveau master
L'offre de masters s'agrandit. Dès l'année académique 2006-2007, les étudiants auront la possibilité de suivre un "Master in European Union Studies" (MEUS). Organisé par l'Institut d'études européennes de l'ULB et coordonné par les professeurs de sciences politique Paul Magnette et Mario Telo et par Marianne Dony, directrice de la section juridique de l'IEE, ce master interdisciplinaire comprend des cours donné en anglais et s'étale sur un an. Inscriptions jusqu'au 15 juillet. Infos : www.ulb.Ac.be/iee/meus/ index.html



Clavier, microbes et virus
Le clavier imperméable et tueur de microbes a déjà été inventé mais il n'est pas encore très répandu. C'est pourquoi le Laboratoire de microbiologie de l'ULB a analysé un clavier d'ordinateur classique, histoire de "lire entre les touches". Sachant que l'on ne se lave pas forcément les mains avant de tapoter son "azerty", que l'on boit, que l'on mange et que l'on éternue même sur son clavier, les chercheurs n'ont pas été surpris d'y retrouver des miettes, des cils et des germes. Pas de panique, ces germes ne sont pas plus dangereux que ceux que l'on attrape en se faisant la bise le matin.



Jeunes filles en fleurs
La plupart perdent leur virginité à 17 ans, comme il y a 15 ans. Mais pour un certain nombre d'adolescentes, le niveau d'étude, les origines et le milieu social jouent sur la précocité des rapports sexuels. Précoces ou pas, les jeunes filles connaissent mal les modes de contraception et les utilisent peu ou prou. En témoigne le nombre croissant de grossesses non désirées et de transmission de MST. C'est ce qui ressort de l'enquête sur la sexualité et la santé de la reproduction chez les adolescentes en Wallonie et à Bruxelles à laquelle Danielle Piette et Douchan Beghin de l'Unité promotion éducation santé (ULB-PROMES) ont participé. Catherine Foncke, ministre de l'aide à la jeunesse et de la santé de la Communauté française, a déjà réagi au vue de ces résultats en prévoyant une meilleure information dans les écoles. Infos : www.ulb.ac.be/esp/promes/ index.html



Élections en RDC : où sont les femmes ?
Les élections du 30 juillet en République démocratique du Congo offrent aux femmes congolaises une chance unique d'être représentée en politique. Alors qu'elles forment 52% de la population, elles ne sont, par exemple, que quatre (sur 33 candidats) à se présenter aux présidentielles. Consciente que l'enjeu qui se profile, "Laïcité et humanisme en Afrique centrale" (LHAC), l'ONG de coopération au développement établie à l'ULB, organise une conférence-débat intitulée "Les femmes congolaises en politiques, une minorité majoritaire". Le fond du débat présidé par Pierre Galand, président de LHAC, portera sur l'espace qui sera attribué aux femmes dans le cadre de ces élections. Karine Lalieux, députée fédérale et maître de conférence à l'ULB, témoignera de la mission de sensibilisation à laquelle elle a participé en RDC début juin. Date et lieu : le 21 juin à 19 h 30, au Centre d'action laïque (CAL), campus de la Plaine (accès 2), boulevard du triomphe à 1050 Bruxelles. Infos : www.solsoc.be/IMG/doc/Affiche_ conference_LHAC_21_06_06.doc