Equipe de recherche

   0. Contact 

   1. Présentation

   2. Objectifs

   3. Composition

   4. Equipe

   5. Projets en cours

   6. Publications

   7. Liens

   8. Nouveauté(s)

 


Nouria OUALI est sociologue, chercheuse à l’Institut de sociologie de l’ULB depuis 1990. Elle est également assistante à la faculté des sciences sociales, politiques et économiques de l’ULB. Ses travaux principalement menés au Centre de sociologie du Travail, de l’Emploi et de la Formation portent sur les femmes immigrées et marché du travail, le racisme et la discrimination dans l’emploi et le système éducatif, l’image des femmes immigrées dans les médias, et les politiques d’intégration et migratoires de la Belgique et en Europe. Elle est à l’initiative de la création du Groupe d’études et de recherches “Genre et Migration” dont elle assure la coordination. Actuellement, elle coordonne le projet européen “NEWS : network on ethnicity and women scientists” qui tente d’analyser la position des femmes immigrées et d’origine étrangère dans les carrières universitaires d’enseignantes et de chercheuses dans 7 pays de l’UE et la Bulgarie.

Isabelle Carles est juriste, elle a complété cette formation initiale par un DEA en sociologie du droit et un doctorat en sciences juridiques. Elle a réalisé une recherche sur les représentations sociales des jeunes Africains du nord en France dans le cadre d’un travail pour d’une Commission française créée en 1987 pour réfléchir à une réforme du code français de la nationalité. Elle a également travaillé en tant qu’assistante au CNRS (Institut de recherches comparatives sur les institutions et le droit, Paris) pour Chantal Kourilsky-Augeven laquelle est spécialiste en sociologie et en anthropologie du droit. Elle a présenté sa thèse* en France en 2004, à l'université de Paris X Nanterre, sur les processus de socialisation juridique chez les jeunes issus de familles immigrées en Belgique. Ses recherches et son expérience portent sur la sociologie du droit, l'administration publique dans le domaine de la migration et l’expérience pratique et politique des ONG qui s’occupent des droits de l'homme, en particulier de la lutte anti-discrimination sur base ethnique au niveau national et de l’UE. Son expertise en matière du droit de la migration est fondée une expérience aussi bien académique qu’associative. Actuellement, elle travaille sur le projet européen “Race et Genre”** qui tente d’évaluer l’impact en termes de genre de l’usage de la loi anti-discrimination sur base ethnique en Belgique

*Titre: La socialisation juridique des jeunes issus de familles immigrées : l’exemple de la Belgique.
**L’usage des lois relatives à l’anti-discrimination raciale en Belgique : une évaluation par genre