Biodiversité


Richesse spécifique en région néotropicale | Etudes taxonomiques | Phylogénie

Richesse spécifique des termites et fourmis du sol et de la canopée en région néotropicale
 

Coatitermes

De nombreuses espèces de termites vivent dans le sol, où elles se nourrissent d'humus

La faune du sol et de la litière forestière joue un rôle fondamental dans le fonctionnement des écosystèmes. Parmi les groupes d'insectes les plus abondants dans cette faune figurent les termites et les fourmis. Les premiers sont essentiellement des décomposeurs, les secondes des prédateurs. Ces deux groupes sont de plus en plus souvent reconnus comme de bons indicateurs de la condition d'un milieu. En collaboration avec l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (Dr M. Leponce), nous avons entamé une étude combinée de la biodiversité de ces deux groupes en Amérique (sub)tropicale en vue des objectifs suivants:
La richesse spécifique d'un milieu peut être estimée par extrapolation de courbes d'accumulation d'espèces (nombre d'espèces répertoriées en fonction de l'effort d'échantillonnage). Différents modèles théoriques peuvent cependant conduire à des extrapolations très divergentes

Ces recherches font l'objet de campagnes de récolte communes, notamment dans les parcs nationaux du nord de l'Argentine (Iguazú, Chaco, Rio Pilcomayo). Les fourmis sont traitées préférentiellement à l'IRSNB, les termites dans notre laboratoire.
 

P.N. Rio Pilcomayo
Deux types de milieux dans le parc national Rio Pilcomayo (Argentine): au premier plan le pastizal, sorte de savane arborée; au second plan le monte fuerte, zone densément boisée

<>
FIT

La canopée des forêts tropicales est un milieu très particulier et difficile d'accès. Elle offre cependant de nombreux habitats utilisables par les insectes. Depuis 2003, nous participons à un programme d'envergure internationale, baptisé IBISCA, visant à décrire et à comprendre la biodiversité des arthropodes à tous les niveaux d'une forêt tropicale.
 

Des pièges d'interception permettent d'échantillonner la faune des insectes en vol à différentes hauteurs dans la forêt (Panama 2004)


ClimberN.nigricepsarboglisseur  
 
L'accès à la canopée est difficile. L'aide de grimpeurs professionnels est souvent indispensable (à gauche - Panama 2003) - Des termites arboricoles, comme ici Nasutitermes nigriceps, font leur nid dans la canopée (au centre - Panama 2004) - L'arboglisseur est un double ballon (hélium / air chaud) spécialement conçu pour permettre aux chercheurs d'échantillonner la canopée (à droite - Vanuatu 2006)

 


<>
<>
<>Notre part du travail porte ici encore sur les termites et les fourmis. D'autres entomologistes travaillent sur un large éventail d'autres insectes, notamment divers groupes de Coléoptères, Hyménoptères, Orthoptères, etc., dans la même optique.
<>
<>Après avoir travaillé au Panama en 2003-2004, nous avons récemment participé à des missions en Australie et au Vanuatu, où nous nous sommes intéressés à la distribution altitudinale de ces insectes. En effet, celle-ci est fortement susceptible d'être influencée par les changement climatiques au cours des prochaines années.
Références
Etudes taxonomiques de termites et termitophiles

L'ordre des Isoptera ou termites comprend plus de 2.600 espèces décrites. De nombreuses espèces sont cependant encore inconnues. De plus, beaucoup d'espèces hébergent des termitophiles, insectes vivant en étroite association avec les termites à l'intérieur de leurs nids. Nos efforts se focalisent sur deux grandes régions, la Nouvelle-Guinée et l'Amérique tropicale.

Références
A gauche: Soldat d'une nouvelle espèce de Termitogeton récemment découverte en Nouvelle-Guinée occidentale. Ce genre n'était auparavant connu que de Sri Lanka et de Malaisie
A droite: Coptophysella pulposa est un staphylin termitophile que nous avons décrit de Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1990. Comme beaucoup d'autres termitophiles, cette espèce présente un grand développement de tissus glandulaires qui vraisemblablement lui
permettent de se faire tolérer parmi ses hôtes.
Références
Phylogénie

Nos études phylogénétiques poursuivent deux objectifs, l'un en relation avec la biogéographie, l'autre avec l'évolution de l'organisation sociale.

Références
Nasutitermes triodiae
Soldats de Nasutitermes triodiae défendant une brèche dans le nid. Cette espèce construit d'énormes termitières dans les savanes du sud de la Nouvelle-Guinée et du nord de l'Australie



<Introduction termites><Biodiversité><Castes et organisation sociale><Références><Liens><ULB><Département de Biologie des Organismes>

Dernière mise à jour le 1/02/2007

Home Labo
Home Termites
Haut de la page
Contact - info